J – 10 avant le Tour Voile !

26e Tour … « Tour de France à la Voile », devenu « Tour Voile », pour Bel-Yachting.

Et toujours avec autant d’enthousiasme mais avec, cette année, une grosse déception … ou le mot « colère » conviendrait-il mieux ?

La saison a commencé par des sélections suivies d’entraînements (je reconnais … pas assez nombreux). Ont suivi ensuite : les participations au « Spi Ouest France » (12e / 28), au « Grand Prix Guyader » (12e / 21), à un stage à Brest, au « Grand Prix de l’Ecole Navale » (18e / 26), à la « Normandie Cup » (11e / 20).

Tous les équipiers ont pris place à bord par roulement : Arthur Meurisse, Aymeric Decroocq, Pierre Soret, Clément Meister, Yannick Lefèbvre, Tom Pelsmaekers, Max Slap.

Contrat d’avant saison rempli ? Oui !

C’est par la suite que vient le coup de massue : Yannick et Tom, en préparation préolympique, sur 49er se voient contraints de quitter le projet sur « conseil » de leur fédération néerlandophone en raison de la lourdeur qu’impliquent une préparation préolympique et une participation au Tour Voile !

Comment remédier à ce gros problème si près du jour du départ ?

Contacter des anciens équipiers : fait … mais ils ont pris d’autres engagements !

Faire passer Max du statut d’équipier de réserve à celui d’équipier fixe : fait. Il est ravi !

Et puis ? Puis plus aucune solution mais une petite consolation : celle d’avoir un équipier « Bel-Yachting », Klaas Victor, sélectionné dans l’équipe jeune de Dunkerque !

Et voilà comment un projet mené rondement, qui avait de grandes ambitions, se voit obligé de « revoir sa copie » côté équipage mais pas côté sportif !

Côté sportif : le choix a été de faire confiance à Arthur, Pierre, Clément, Max et Aymeric plutôt que d’appeler des équipiers sans connaissance du Tour et du Diam …

Comme on dit : « quelque chose me reste en travers de la gorge » … mais mon caractère me pousse à aller de l’avant  et de faire un beau 26e Tour !

Merci de le suivre, de nous suivre, via Facebook et notre site !













Normandie Cup …

Le transfert routier entre Lanvéoc-Poulmic (fin du « Grand Prix de l’Ecole Navale ») et Le Havre (« Normandie Cup »), dimanche 2 juin, suivi, dans la foulée, du montage du Diam, n’aura pas laissé beaucoup de répit aux équipiers du « Caraïbos – be.brussels ».

Et dès le lundi 3 … au taquet : 8H30 briefing, et à 10H départ du raid de 37NM en direction d’Etretat. A bord, une nouvelle configuration d’équipage : Arthur, Tom et Pierre.

Au passage de la bouée devant l’aiguille d’Etretat, à mi-parcours, « Caraïbos – be.brussels » occupe la 11e place / 20. Place qui sera aussi celle du classement final du raid, celui-ci ayant été écourté par manque de vent.

Mardi 4 juin : briefing à 6H30 et à 8H sur la ligne ! Les conditions météorologiques annoncées ont contraint le comité de course à prendre de telles dispositions d’horaire !

Journée sur format « Tour Voile » : comprenez … les vingt « Diam » partagés en deux groupes, des manches en « stade » et une super finale réunissant les cinq premiers de chaque groupe.

« Caraïbos – be.brussels » est dans le groupe B … en compagnie de « grosses pointures » ! Résultats : 6 – 8 – 8 – 7 / 10. Classement de la journée : 14e /20.

Mercredi 5 juin : un raid de 28NM en direction du Pont de Normandie. La sortie du port et la traversée du chenal se font « sous haute surveillance » ! En cause : les nombreux vieux gréements en direction de Rouen pour « L’Armada » et les bateaux de commerce, tout aussi nombreux, qui étaient à l’ancre et vont entrer au port du Havre.

A bord du « Caraïbos – be.brussels », encore une nouvelle configuration d’équipage : Arthur, Pierre et Max.

Le raid est, une fois de plus, réduit car le vent est complètement tombé. Le classement sera donc celui pris à la bouée sous le pont de Normandie. Nous terminons 8es / 20.

Jeudi 6 juin : dernière journée sous « format Tour Voile », comme mardi. Manches en « stade » et super finale pour les 5 premiers de chaque groupe.

La tension est palpable auprès des équipiers du « Caraïbos – be.brussels » – Arthur, Pierre, Tom –  dans le groupe A, … c’est que le classement général est serré ! Nous sommes 13es / 20 avec 120 points. Devant nous : des équipages avec 122, 123, 124, 125, 126 points ! Mais derrière nous : un équipage totalisant 118 points ! Tout se jouera donc aujourd’hui !

A la première course, « Caraïbos – be.brussels » se classe 2e / 10 et 5e à la deuxième ! 

Nous voilà donc en super finale !

Mais … alors que le premier Diam (Homkia) était proche de l’arrivée, mais que les 9 autres concurrents étaient « scotchés » car le vent était complètement tombé, le comité de course décide d’annuler la manche.

Au classement général final, après quatre jours de compétition, le « Caraïbos – be.brussels » termine la « Normandie Cup » en 11e position / 20 inscrits. Le premier est « Cheminées Poujoulat ».

Merci à Arthur, Pierre, Tom et Max, les équipiers du « Caraïbos – be.brussels », sans oublier Aymeric, notre préparateur, et Rémi, le coach !

Prochain rendez-vous : à Dunkerque, les 2, 3 et 4 juillet pour les contrôles de jauge. Ensuite à nous le « Tour Voile » !

GP de l’Ecole Navale … fin !

Cela devient presque une habitude ! En ce samedi matin, dernier jour du « Grand Prix de l’Ecole Navale » les 26 équipages des Diam 24 ont attendu que le vent se lève …

Heureusement l’attente a été moins longue qu’hier !

Répartis en « rond or » et « rond argent » les 26 Diam n’ont couru que des manches en « stade » aujourd’hui. Celles-ci se sont déroulées très près des bâtiments de l’Ecole Navale au grand plaisir des nombreux participants aux « Journées Portes Ouvertes » de la Base.

Quatre manches sous un vent de 12 nœuds … le rêve ! Résultats du « Caraïbos – be.brussels » : 3e – 4e – 8e et 5e /13.

Au total de ce GPEN : 7 manches en stadium : 10 – BFD – 10 jeudi + celles de ce samedi et deux raids : 17e et 16e / 26 (après jury).

Classement général : 18e / 26.

Le GPEN est remporté, haut la main, par « Cheminées Poujoulat » – Robin Folin.

Le bilan de ce premier GP avec le nouvel équipage à bord : Yannick, Tom et Pierre :

  • côté humain : la « mayonnaise a pris » et pourtant ces trois gars faisaient leur premier GP ensemble
  • côté sportif : deux aspects : la prise en main du Diam … c’est O.K. , les manœuvres … c’est O.K. mais il y a un gros déficit de vitesse par rapport aux autres Diam … à corriger et solutionner.

Sans chercher d’excuses : notre Diam naviguait avec ses voiles de 2018 et le gennaker n’était vraiment plus compétitif, la dérive n’était pas au top et toujours ce problème de flotteur …

Sur le Tour Voile : voiles 2019 – nouvelle dérive et problème de flotteur solutionné … que du bon !

Bref : un bilan positif mais des points à améliorer.

Rendez-vous à la « Normandie Cup » : trajet Lanvéoc – Le Havre demain dimanche et dès lundi « on remet ça ».

GP de l’Ecole Navale-2e jour.

Départ tout en douceur ce matin à Lanvéoc-Poulmic en raison de la purée de pois qui engloutit l’Ecole Navale. Au briefing le comité de course annonce un retard d’une heure (11H30 sur l’eau au lieu de 10H30) … pour commencer !

Patience … le brouillard finira bien par se lever !

Oui mais il n’a pas l’air pressé ! Et il faut attendre, encore attendre !

A 13H l’aperçu est affalé.  Les Diam ont jusque 14H pour se rendre sur zone.

Deux manches en « stadium » et un raid de 14 NM en rade de Brest doivent être courus aujourd’hui.

Après 45 minutes d’attente … changement de programme : le comité de course décide de lancer directement le raid en direction de l’Ile Ronde.

Au départ « Caraïbos – be.brussels »  écope d’une pénalité pour un « bâbord / tribord » : deux virements de bord à effectuer dans très peu de vent … c’est mortel !

Ensuite deux options se présentent : l’une côté terre Lanvéoc, l’autre côté terre Plougastel.

Laquelle sera payante ?

« Caraïbos – be.brussels » choisit côté Lanvéoc et c’est la bonne option. Il termine le raid à la 16e place / 26. Dommage qu’il y ait eu cette tuile au départ.

Il reste une journée à courir … croisons les doigts pour qu’elle se passe dans les meilleures conditions météorologiques possibles.

Grand Prix de l’Ecole Navale

Notre Diam « Caraïbos – be.brussels » a, comme prévu, pris part au stage organisé, à Brest, par Bernard Stamm. Départs à blanc, manches en stade et raids ont permis à la nouvelle équipe : Pierre Soret, Yannick Lefèbvre et Tom Pelsmaekers, de se rôder et de prendre ses marques.

La météo les a mis immédiatement dans le bain : pluie, vent fort, crachin, … un temps du nord dont l’équipe a l’habitude !

Après ces trois jours enrichissants, place au « Grand Prix de l’Ecole Navale » à Lanvéoc-Poulmic.

Quatorze classes représentées, réparties sur cinq zones de navigation (site de l’Ecole Navale à Lanvéoc-Poulmic, Crozon, Camaret, Roscanvel, Moulin Blanc à Brest qui accueille l’Handivoile : 17 Mini J et 4 Néo 495) prennent part à cet événement.

Côté Diam : 26 inscrits – répartis en deux groupes (gris et bleu) pour les courses en « stade » et tous ensemble pour le raid.

Au briefing de ce matin, après le mot de bienvenue du Commandant en charge de la voile à l’Ecole Navale, le comité de course a annoncé la couleur : trois courses en « stadium » puis un raid.

Des conditions idéales : mer plate, vent de 8 nœuds mais avec oscillation en force et en direction.

Résultats du jeudi : courses en stade – groupe bleu : 10 – BFD – 10 /13 ; au raid : 18 / 26 (avant jury).

Les réactions à chaud …

Yannick : « Le but du jour était d’améliorer nos départs … ce que nous avons fait mais un peu trop lors de la 2e course soldée par un BFD. Le raid était captivant par ses changements constants dans les classements. Nous avons encore beaucoup à apprendre mais on s’améliore ».

Tom : « Dans le raid il y avait beaucoup d’options différentes à prendre … ce que nous ne connaissons pas en 49er. Nous devons trouver comment améliorer notre vitesse, pour les manœuvres c’est O.K. »

Pierre, seul habitué du Diam : « C’est super de naviguer aux côtés de Yannick et de Tom qui viennent de l’olympisme (en 49er). Ils m’apportent plus de rigueur que ce que j’en ai habituellement et moi je leur communique les infos que j’ai acquises à propos du Diam. C’est donc une transmission mutuelle bien sympathique.

Un bilan positif donc … Seul bémol : le flotteur tribord qui prend l’eau … par où ? en recherche avec solution prévue entre le GPEN et la Normandie Cup.

Quelques news …

Paris, Nieuwpoort, Brest,  Lanvéoc-Poulmic, Le Havre …

Le 14 mai s’est tenue, à Paris, la conférence de presse d’Amaury Sport Organisation, les organisateurs du Tour Voile.

Nous avons ainsi appris que 23 teams étaient inscrits à l’édition 2019 dont notre Diam « Caraïbos – be.brussels ».  Cinq nations seront représentées : la France, le Sultanat d’Oman, la Suisse, les Pays-Bas, la Belgique.

L’annonce de notre participation n’était certainement pas un scoop pour « Caraïbos ». Par contre la firme a annoncé qu’en plus d’être partenaire, avec « be.brussels », de notre équipe elle devenait également « Fournisseur Officiel »  du Tour Voile.

Après Paris, un autre événement important est inscrit à l’agenda, le 24 mai : la présentation de notre Diam et de son équipe à Nieuwpoort, avec shooting photos et sortie en mer au programme … l’occasion de remercier nos partenaires : Caraïbos, be.brussels, le Port de Bruxelles, ForwardWip, Crazy Tiger et le Bruxelles Royal Yacht Club.

Dès le lendemain, une partie de l’équipe partira vers Brest pour participer à un stage organisé par Bernard Stamm.

Place ensuite au «  Grand Prix de l’Ecole Navale » à Lanvéoc-Poulmic, qui sera suivi, dans la foulée, de la « Normandie Cup ».

Un beau programme, vous n’en disconviendrez pas …

Pour le suivi des régates … consultez régulièrement notre page FaceBook « Bel-Yachting » … le meilleur moyen pour vous d’être informés !

Retour de Douarnenez …

Deuxième grand prix du programme du « Caraïbos – be.brussels » voilà le GP Guyader, à Douarnenez, terminé …

L’heure est au bilan !

Vingt et un Diam étaient inscrits dont, évidemment, les champions de la Classe déjà bien rôdés, avec à leur compteur, de nombreux entraînements et participation à tous les grands prix d’avant-saison.

A notre bord : Arthur et Pierre, déjà présents lors du « Spi Ouest France » et Clément pour qui c’était la première régate de 2019.

Premier grand prix en configuration Tour Voile, à savoir des raids et des manches en stade nautique où les Diam sont répartis en deux groupes avec, au dernier jour, le rond « or » et le rond « argent ».

Côté météo et conditions de navigation : deux premiers jours dans le froid et la pluie … qui n’effraient pas les gens du Nord ! Mais une météo qui n’était pas toujours celle annoncée donc pas évidente  à gérer.

Premier jour : cinq manches en « stade nautique » et une belle entrée en matière : 9e – 5e – 6e – 5e et 5e / 11. Classement général : 10e / 21.

Deuxième jour : deux manches « stadium » : 5e et 7e / 10 puis un raid de 16 milles … avec un départ grillé et donc un  rappel individuel et l’obligation de repartir, donc de perdre du temps … Au final une place de 18e / 21. Avec le recul on se dit que là on a perdu une chance d’être dans le rond « or » du samedi. Effectivement … classement général : 14e / 21.

Troisième jour : étant dans le rond « argent », l’objectif d’Arthur, de Clément et de Pierre est de le gagner ! Pour cela il faudra être aux avant-postes des quatre manches en « stadium », courues cette fois, dans des conditions plus clémentes : vent de 10 – 15 nœuds et soleil.

Résultats : 4e – 1ier – 2e et 4e / 10. Objectif atteint : « Caraïbos – be.brussels » vainqueur du rond argent.

Un beau grand prix qui a permis à nos équipiers de préparer au mieux l’événement phare de la saison : le « Tour Voile ».

Mais avant cela il reste deux autres grands prix à courir … et la conférence de presse, le mardi 14 mai, à Paris … y aurait-il des grandes nouvelles annoncées ?

Grand Prix Guyader …

Le « Grand Prix Guyader », à Douarnenez,  c’est la fête à terre et en mer du 3 au 11 mai !

A terre : conférences et animations culinaires sont à l’affiche pour le plus grand plaisir du public.

En mer : concours de pêche et  succession de régates destinées aux « Class 40 », aux « Imoca », aux « ETF 26 … comprenez Easy To Fly », aux planches à voile, aux « Dragon », aux « Diam 24 ».

Heureusement toutes ces classes ne régatent pas aux mêmes moments. Et si pour certaines les courses sont déjà  terminées, pour d’autres elles ne font que commencer.

C’est le cas pour la classe « Diam ». La journée de mercredi sera consacrée à la préparation, au montage et à la mise à l’eau. Viendront ensuite, jeudi,  les premières manches  (raid ou stade nautique) suivies de celles du vendredi et du samedi.

Notre « Caraïbos – be.brussels » fait partie des 20 inscrits à ce Grand Prix.

Après un beau « Spi Ouest France » où nous avons terminés 12es / 28 gageons que notre équipe se donnera à fond cette fois encore.

A bord : Arthur Meurisse, Pierre Soret et Clément Meister.

Suivez nous, comme d’habitude, sur la page FB « Bel-Yachting » …

Spi Ouest France …

Un « Spi Ouest France » n’est pas l’autre !

Si l’an passé les cirés, les bottes, les gants et les bonnets étaient de mise il n’en était pas de même cette fois ! Le soleil et la chaleur étaient au rendez-vous. Si ces conditions ont ravi les spectateurs, les 2 500 régatiers répartis sur 440 bateaux demandaient, quant à eux, un élément en plus : le vent.

Quasi absent le vendredi, plus présent le samedi, faible le dimanche et léger le lundi, il a donné du fil à retordre et demandé beaucoup de patience aux compétiteurs.

Certaines séries de bateaux ont attendu des journées entières et sont rentrées bredouilles au port.

Heureusement pour les 28 « Diam 24 » inscrits un souffle suffisait pour leur permettre de régater et ils ont enchainé manches en « stadium » et raids. Mais de ce vent faible combiné avec un courant fort résultait une équation pas facile à gérer !

Notre « Caraïbos – be.brussels », avec à son bord Arthur, Aymeric et Pierre, a bien su sortir son épingle du jeu …

Vendredi : trois manches en « stadium » : 15e – 8e et 5e

Samedi : deux manches en « stadium » : 11e – 13e et un raid : 10e

Dimanche : un seul raid (« parcours construit ») lancé à 16H alors que les concurrents étaient sur l’eau depuis 9H30 ! : 9e

Lundi : une seule manche en « stadium » : 10e

Au classement général le « Caraïbos – be.brussels » termine à la 12e place / 28.

Pour résumer en quelques mots ce « Spi Ouest France » on choisirait : soleil, chaleur, vent faible, pétole, courant fort, belles bagarres sur l’eau et surtout PATIENCE !

Sans oublier : MERCI …merci à l’organisation de la Société Nautique de La Trinité et à ses 190 bénévoles, merci aussi à nos partenaires : Caraïbos, be.brussels, le Port de Bruxelles, Forward Wip, le Bruxelles Royal Yacht Club et merci à nos trois équipiers qui ont mis leur expérience du Diam au service de Bel-Yachting et à Rémy, leur coach.

Rendez-vous vous est donné à Douarnenez pour la prochaine épreuve : le « Grand Prix Guyader » les 9 – 10 et 11 mai.

Amitiés …

e

e

e

Une nouvelle saison commence …

Grâce à ses partenaires fidèles : be.brussels – le Port de Bruxelles – le Bruxelles Royal Yacht Club et Caraïbos, « Bel-Yachting » repart pour une 27e saison « voile » !

Cette année le team  sera équipé, en mer et à terre, par « Forward », nouveau partenaire de l’association.

A bord du Diam 24 « Caraïbos – be.brussels » se succéderont cinq régatiers confirmés : Arthur Meurisse, Pierre Soret, Clément Meister (qui, pour rappel, faisait partie de l’équipe belge en 2012), issus du pôle de Dunkerque, Yannick Lefèbvre et Tom Pelsmaekers, issus de la filière olympique belge (49er).

Bel-Yachting s’intéressera également au Diam 24 « Dunkerque Voile » des jeunes Dunkerquois car à son bord se trouvera Klaas Victor, jeune belge sélectionné par le pôle de Dunkerque.

Vous l’aurez compris … il y a « comme une collaboration » entre Dunkerque et Bel-Yachting !

Après quelques entraînements, place, en ce week-end de Pâques, au « Spi Ouest France » à La Trinité-sur-Mer.

Viendront ensuite : le « Grand Prix Guyader » à Douarnenez, un stage à Brest, le « Grand Prix de l’Ecole Navale », la « Normandie Cup » et l’événement phare : le « Tour Voile ».

Un beau programme en perspective durant lequel je ne manquerai pas, comme d’habitude, de vous envoyer des nouvelles, en espérant que vous nous suivrez comme vous le faites depuis longtemps !

Amitiés …