En route pour 2020 …

Le salon « Nautic » à Paris lance traditionnellement la saison 2020 de Bel-Yachting !

C’est en effet au « Nautic » qu’est dévoilé le parcours de l’épreuve phare de notre saison : le Tour Voile qui se déroulera du 3 au 19 juillet.

C’est Victor Mathevet, nouveau directeur du Tour Voile, qui a présenté le parcours de la 43e édition de la course.

Quel est-il ?

Un départ incontournable à Dunkerque avec, cette année, deux journées de parcours en stade et le retour d’une journée de raid … peut-être vers la Belgique ?

Place ensuite à Dieppe où l’accueil est toujours des plus chaleureux et à Barneville – Carteret.

Les compétiteurs avaient, à plusieurs reprises, réclamé une étape de ralliement par la mer ! Les voilà écoutés : le ralliement de Barneville-Carteret vers Erquy, par la mer, les comblera !

Dernière ville avant le sud : Arzon, dans le Golfe du Morbihan.

Transfert routier vers le sud, long de  1 100 kilomètres … à boucler en 12/ 13 heures !

-Et puis, grande nouveauté cette année : un acte / étape sur un lac ! Celui de Serre-Ponçon dans les Alpes du Sud.

Le Tour Voile prendra fin à Nice. Etape 100% stades nautiques dans lesquels, comme vu en 2019, tout peut encore se jouer !

Autres nouveautés pour 2020 : les courses de qualification, en stadium, ne se feront plus en deux groupes mais en flotte complète ; les départs se feront  face au vent ; les parcours seront plus longs ; l’âge du classement « jeune » a été abaissé à 23 ans au lieu de 26.

Vous le constatez, un Tour Voile qui s’adapte, se renouvelle, à l’écoute des compétiteurs.

Un Tour Voile auquel Bel-Yachting a bien l’intention de participer … avec aussi quelques nouveautés !

Soirée Tour Voile !

A vous qui avez suivi l’aventure du Diam 24 « Caraïbos – be.brussels » sur le Tour Voile, de Dunkerque à Nice.

A vous qui nous avez rendu visite pour nous encourager …

Venez revivre, ou vivre, ce beau Tour avec l’équipe !

Où ? au Bruxelles Royal Yacht Club – 1, chaussée de Vilvorde – 1020 Bruxelles.

Quand ? le vendredi 29 novembre, de 19H30 à ????

Inscription et paiement via envoi d’un mail à mady@belyachting.be

Une soirée à ne pas manquer !

Nice : une belle fin de Tour !

Depuis plusieurs années Nice est la ville d’arrivée du Tour Voile.

Nous y sommes donc arrivés dans la nuit et avons monté notre « Caraïbos – be.brussels » sur la Promenade des Anglais entre les touristes profitant de la plage sous une température acceptable et les noctambules en route vers une nuit de folie !

Samedi 20 juillet : manches en stade (pas de raid au programme à Nice).

« Caraïbos – be.brussels » est dans le groupe jaune (11 Diam).

Les gars, Arthur – Pierre – Clément, sont chauds … trop chauds car c’est une disqualification dans la première course pour départ volé sous black flag !

Les autres résultats : 6 – 6 – 8 – 3 / 11.

A noter : petit accrochage dans la 3e course avec …. « Dunkerque Voile », qui répare … Pas de gros dégâts et les deux Diam navigueront bien demain !

Dimanche 21 juillet … « Bonne fête nationale ! » !

Journée à suspens intense dans tous les groupes !

Les 23 équipes ont été partagées en trois groupes sur base du classement général du samedi.

Groupe or : les dix premiers. Groupe argent : les 7 suivants. Groupe bronze : les 6 derniers.

« Caraïbos – be.brussels » (13e au classement général) fera partie du groupe « argent ».

Lors de ces finales les points compteront double.

Avec les casques mis aux couleurs belges nos équipiers vont tenter de terminer le Tour Voile sur un coup d’éclat ! Mais tous les teams ont la même idée ! C’est donc une finale « argent » âprement disputée qui s’est déroulée dans la Baie des Anges …

Cinquième à la première manche, 3e à la deuxième, 2e ensuite … le résultat s’améliore à chaque course … et … premier à la dernière course : « Caraïbos – be.brussels » … qui remporte aussi la finale du « rond argent » !

Classement final du Tour Voile 2019 :

1. Team Beijaflore – Bellet Valentin

2. Cheminées Poujoulat – Follin Robin

3. Réseau Ixio – Toulon Provence Méditerranée – Lacan Sandro

13. « Caraïbos – be.brussels ».

Bravo aux vainqueurs ! Bravo aux 23 teams !

Bravo aussi au team « Caraîbos – be.brussels » : Arthur, Clément, Pierre, Max, Aymeric et leur coach Rémi qui ont tout donné, avec des hauts et des bas, sans jamais baisser les bras, dans ce Tour Voile 2019.

Merci à nos partenaires : Caraïbos, be.brussels, Crazy Tiger, le Port de Bruxelles – Haven van Brussel, ForwardWip, le Bruxelles Royal Yacht Club.

Merci à tous de nous avoir suivis, de nous avoir envoyé des messages, d’être venus nous encourager sur place !

A très bientôt pour un bilan complet … dès le retour à Bruxelles !

                                                                                                                                     Mady Fobert.

Deux victoires à Hyères …

Après un long voyage, par la route, les Diam ont rejoint Hyères mercredi vers minuit. S’en est suivi le montage au clair de lune et une très courte nuit !

Dès le lendemain, jeudi 18, les équipages « sont sur le pont » et prêts à en découdre dans un raid de 39 milles les emmenant dans des paysages de rêve : massif de l’Estérel, Port Cros, Fort de Brégançon, Porquerolles, … mais « Caraïbos – be.brussels » n’est pas là pour faire du tourisme !

Bon départ pour les 23 Diam, bon vent jusqu’au passage de la bouée Estérel et flop … plus de vent pour contourner la bouée de Port Cros ! Le mot d’ordre : comment se sortir de là ? Avec de la patience d’abord, de la tactique ensuite et aussi un peu de chance ! Dès la bouée de Port Cros virée, le ventilo se remet en route pour un moment seulement car il a décidé d’être « farceur » ! « Farceur » est-ce le mot juste ? Pas du tout car il met les nerfs d’Arthur, Pierre et Max à rude épreuve. Les retournements de situation dans le classement sont nombreux et les bascules de vent incroyables.

Passages aux bouées du « Caraïbos – be.brussels » : Estérel 8 – Port Cros 9 – Brégançon 10 – Black Hyères 9 – Porquerolles 12 et Finish 15 / 23 … déception.

Vendredi 19 : place aux courses en « stade » !

L’équipe du « Caraïbos – be.brussels », Arthur, Pierre et Clément, commence fort en remportant la première course de main de maître.

Deuxième et troisième manches : 5e et 7e / 12. La super finale est possible …

Un « accrochage » avec le Diam de Delft dans la quatrième course … et c’est une pénalité à accomplir pour « Caraïbos – be.brussels » (deux virements). Résultat 12e / 12 …

Heureusement une cinquième course est annoncée, il faudra tout donner ! Et ils l’ont fait … la preuve : il remporte la dernière manche du jour à Hyères !

Au classement général « bleu » de la journée « Caraïbos – be.brussels » se classe 5e / 12 … pas de super finale … à une place près ! Au classement « stadium » : 9e / 23.

Deux places de 1ier en 5 manches ! Chapeau les gars !

Au classement général ce soir « Caraïbos – be.brussels » est en 13e position / 23.

Ce soir le Tour Voile prendra la route vers Nice … ville d’arrivée !

Pas d’chance à Port Barcarès.

Lundi 15 juillet : journée de transfert vers la Méditerranée. Point De chute : Port Barcarès.

Arrivée à Port Barcarès sous un vent à décorner les bœufs. Montage du « Caraïbos – be.brussels » à partir de 18H car avant … show aérien avec démonstrations des « Rafales » !

Et dès mardi reprise de la course, pour le plus grand plaisir des compétiteurs, avec un raid de 40 milles les emmenant vers l’Espagne.

Très bon départ pour notre « Caraïbos – be.brussels » (en 2e position) et passage de la bouée de dégagement en première place ! Ensuite 4e au Racou, 3e devant Collioures, 4e au cap Béar !

Puis … la cartographie inquiète ceux restés à terre (Clément et Mady) … 9e, 12e, 16e, 19e … « y’a un os » … mais lequel ? Dernière bouée : 21e et « finish » : 22e … Grosse déception pour Arthur, Pierre et Max … pour toute l’équipe …

Explications : la perte de vitesse a inquiété les gars. Ils ont tout vérifié … tout était « O.K. ».

Puis ils ont compris en constatant que le capot à l’arrière de la coque centrale s’était entrouvert et laissait entrer des litres et des litres d’eau … et, forcément, plus la coque est lourde moins vite avance le Diam. Ils ont écopé mais à chaque vague de l’eau embarquait à nouveau et c’était un travail sans fin ! Ils ont donc continué à naviguer avec ce gros handicap !

Mercredi 17 juillet : journée « stadium ». « Caraïbos – be.brussels » dans le groupe bleu (12 Diam).

La mésaventure d’hier est digérée … une nouvelle journée s’annonce !

Quelques minutes avant le départ de la première manche le « Caraïbos – be.brussels » rentre au paddock !!!! Problème de « constrictor » défaillant et à changer de toute urgence.

Solidarité et aide de plusieurs préparateurs : démâtage, changement de la pièce, mâtage … et retour à l’eau, prêt pour la deuxième manche terminée en 6e place / 12.

Une troisième et dernière manche suivra : 6e / 12. Fin de journée pour « Caraïbos – be.brussels ».

En résumé : une première étape méditerranéenne où tout avait bien commencé … mais … pas de chance pour notre équipe !

Au classement général : « Caraïbos – be.brussels » occupe la 14e place / 23.

Demain nous serons à Hyères … deux autres jours … un autre raid … un autre « stadium » … on ne lâche rien !

Acte 4 aux Sables d’Olonne …

La caravane du Tour Voile a quitté Jullouville dans la nuit de jeudi à vendredi. Vendredi était un « jour off ».

Retour à la course dès samedi 13 au matin sur la plage du Remblai aux Sables. Journée de raid (32 milles). Un rappel général suivi d’un départ sous « black flag » et deux Diam éliminés pour avoir volé le départ (Normandy Blue et Genève CER Wet) … dur, dur !

Dur dur aussi de trouver le rythme. Quatre « Diam » s’envolent … les autres restent « scotchés » ! La distance qui les sépare s’agrandit et les nerfs en prennent un coup.

Passage aux bouées du « Caraïbos – be.brussels » : dégagement 12 – Cardinal Sud Nouch 10 – Cardinal Sud Petites Barges 15 – Payré 19 – Cayola 18 – Cardinal Sud Petites Barges 18 – Black 17 et finish 17 … ouf dans les temps ! C’est que Beijaflore, le vainqueur, a mis « une raclée » à beaucoup en terminant ce raid en 4H07’07’’ alors que le dernier termine 57’ 11’’ minutes plus tard.

« Caraïbos – be.brussels » quant à lui aura mis 32’12’’ de plus que le vainqueur et je n’en saurai pas plus de la part d’Arthur, Max et Pierre !

Dimanche 14 juillet : journée de « stadium ». « Caraïbos – be.brussels » dans le groupe jaune. Caraïbos reçoit la visite de jeunes compétiteurs de la classe Optimist – France. Ils vont en mer pour encourager notre Diam … la relève est assurée.

Première course : départ en demi-teinte pour « Caraïbos – be.brussels » (10e) qui récupère quelques places pour terminer 8e / 11. Il faut dire qu’analysée du Remblai, la manche n’a pas l’air simple à gérer : une fois ça passe mieux à la côte qu’au large, quelques minutes après c’est le contraire !

Long moment d’attente … le vent peine à s’établir.

Viennent enfin les deux manches suivantes, terminées 5e et 9e.

Et à nouveau une longue période d’attente car le vent a tourné …

La quatrième course est lancée : passage aux bouées : 7 – 5 – 5 – 2 – 4 – 6 et 6e à couper la ligne d’arrivée.

8 – 5 – 9 – 6 / 11 … une journée qui ne rentrera pas dans la case « bons souvenirs » !

Commentaires d’Arthur, Pierre et Clément : une journée compliquée avec du vent encore plus compliqué !

Je laisserai le dernier mot à Michel Desjoyeaux, commentateur sur l’eau : « Sale temps pour les tacticiens » !

Ce soir nous prenons la route vers la Méditerranée avec un arrêt à Bordeaux.

Dès mardi, le 16, le Tour Voile reprendra à Port-Barcarès.

A bientôt !

Fin de l’acte 3 à Jullouville …

Comme d’habitude arrivée de nuit (Fécamp – Jullouville) et montage du Diam jusqu’au petit matin.

Et le lendemain, mercredi, on embarque pour le raid côtier !

Prévu à 27 milles, dans la baie du Mont St-Michel, il est clair que le vent ne sera pas suffisant pour que les Diam … dont « Caraïbos – be.brussels » … assurent cette distance et atteignent l’archipel de Chausey, d’autant plus que le courant est fort ! Mis à l’eau selon l’horaire prévu les 23 participants devront patienter pendant une heure avant de pouvoir prendre le départ à 13H30 en direction de la Pointe du Roc (« Caraïbos – be.brussels » est 17e), de Coudeville ensuite (21e) … puis annonce de « réduction de parcours » est faite … le vent est trop faible !

Pointée 21e à la dernière marque de parcours notre équipe (Arthur, Max et Pierre) se battra jusqu’au bout et arrivera à regagner quelques places pour terminer à la 17e place / 23.

Jeudi 12 juillet : places aux manches en « stadium ».

« Caraïbos – be.brussels » est dans le groupe jaune. A bord : Arthur, Pierre et Clément.

Cette fois le vent a répondu « présent » et les conditions de navigation sont idéales.

Résultats des 4 premières manches : 3 – 2 – 7 et 8 …

Anecdote : « Groupe Atlantic » (groupe bleu) doit rentrer au paddock pour y changer un flotteur. Il faut faire ce remplacement au plus vite pour ne pas perdre trop de manches. Tous les préparateurs présents s’y mettent et le nouveau flotteur est rapidement placé. Une seule manche de ratée. Mais la procédure suivante du groupe bleu a débuté … « Groupe Atlantic » atteindra-t-il la zone de course à temps pour y prendre part ? … et oui car c’est un rappel général !

Après la quatrième course on commence à compter les points afin de voir si une place en super finale est envisageable ou pas. « Caraïbos – be.brussels » compte 184 points juste derrière «Team Océwood » et « Fondation Grégory Lemarchal – Les Sables d’Olonne » qui en ont 185. Suspens … Rappel général à la 5e course ! « Caraïbos – be.brussels » aura-t-il son ticket d’entrée pour la super-finale ?

La réponse est OUI car « Caraïbos – be.brussels » termine la 5e course en 2e position ! Ticket en poche ! Mais nous prenons un mauvais départ, en queue de peloton, et n’arrivons pas à remonter la flotte … « Caraïbos – be.brussels » termine la super-finale à la 8e place !

Au classement général de ce soir : 12e / 23.

Ce soir le Tour Voile prendra la route en direction des Sables d’Olonne pour l’acte 4. Demain : jour « off » …

Acte de Fécamp …

Carnet de voyage … Dunkerque – Fécamp – 300 km par la route.

Départ 19H30 – arrivée 22H30 – montage du Diam « Caraïbos – be.brussels » – fin de journée lundi 0H30 !

Lundi 8 juillet : au programme du jour : après une courte nuit : raid de 40 milles … sur papier !

Un raid le long de la côte d’Albâtre ça fait rêver tant le paysage est beau mais Max, Pierre et Arthur n’auront franchement pas le temps d’admirer le décor. Le vent souffle à 15 nœuds, avec des pointes à 18 et le courant est fort, toute leur attention est centrée sur la course.

Le départ du « Caraïbos – be.brussels » se passe en tête de peloton avec, ensuite, des passages aux bouées entre la 9 et la 13e place.

Quelques soucis à bord : un safran qui se relève et un problème de hook de grand-voile qui nous obligera à sortir le Diam de l’eau en fin de journée, avec accord du juge arbitre.

Le raid se termine avec 60 milles au compteur, des équipiers qui ont tout donné et une belle 13e place / 23. Le raid est remporté par « Team Réseau Ixio ».

Mardi 9 juillet : place aux manches en stade à condition que le vent se réveille !

Le vent est resté très faible durant « l’inside » (manche en stade avec un invité à bord) et a finalement daigné souffler … « souffler » est un bien grand mot … à 5 – 6 nœuds permettant l’envoi des « vraies » courses.

Première course : le « Caraïbos – be.brussels » prend un bon départ mais ne concrétise pas dans la suite et termine 10e / 11 (groupe jaune).

Heureusement, sans doute vexés, Arthur, Pierre et Clément se rattrapent dans la deuxième et se classent 4es.

Troisième course : tout se passait bien … « se passait » ! … 4e jusqu’à l’avant-dernière bouée que le « Caraïbos – be.brussels » touche. Réparation obligatoire mais impossible à gérer avec plusieurs Diam qui arrivent à la marque de parcours. Du coup le « Caraïbos – be.brussels » ne termine pas la manche.

Quatrième course : elle se passe mieux ! Les embouteillages aux passages de bouées sont impressionnants. « Caraïbos – be.brussels » gère mieux et termine 5e.

Pas de super finale à Fécamp …

Classement général actuel : 11e / 23.

En route, dès ce soir, vers Jullouville.

Bye bye Dunkerque …

Photo Enzo Zucchi

Samedi 6 juillet.

Après l’euphorie de l’équipe du « Caraïbos – be.brussels », hier, après sa victoire, il ne fallait pas laisser la pression s’installer ! Plus facile à dire qu’à faire !

Cette fois dans le groupe jaune (11 Diam), c’est paré du beau spi bleu de leader que notre Diam est parti en mer pour des manches en stade devant Dunkerque.

Des manches pas faciles à gérer entre un vent faible et le courant !

Une première manche avec un incident pas trop grave mais handicapant : un des sticks de la barre de liaison a cassé et du coup, pour barrer, c’était moins facile ! Résultat : 10e

Une seconde manche avec, une fois encore, un incident … le mâtereau placé sur la poutre arrière du Diam sur lequel est placé la caméra GoPro s’est détaché. Il a donc fallu le récupérer en perdant forcément du temps. Résultat : 8e

Une troisième manche sans problème … ouf ! … et un classement nettement meilleur : 4e

Une quatrième manche : 7e ! Il fallait réagir ! Et c’est ce qu’ont fait Arthur, Clément et Pierre en gagnant la 5e et dernière course du jour.

Au classement général « Caraïbos – be.brussels » se classe 7e / 23.

Que nous réserve demain ?

Dimanche 7 juillet.

Météo plus fraîche sur Dunkerque.

La journée commence par un contrôle de jauge de la dérive. Tout est « O.K. ».

« Caraïbos – be.brussels » dans le groupe jaune (11 Diam).

Une première manche qui nous tient en haleine : notre Diam fait une bonne partie de la course en tête. A la porte sous le vent : deux options ! Et comme le dit le commentateur « une option surprenante » pour « Caraïbos – be.brussels » … l’autre option était meilleure ! Non seulement le Diam « Ixio » nous ravit la première place, mais les autres concurrents profitent de notre mauvais choix … et ne font pas le même ! Deux autres pourraient « nous passer devant » mais l’équipe se bat et termine en 2e position.

Deuxième manche : première place !

Troisième course : … UFD … donc pas de manche pour nous … sauf si un rappel général est annoncé … ce qui ne se passera malheureusement pas !

Quatrième course : 9e … la super-finale s’éloigne mais, tout pouvant arriver, elle est encore envisageable …

« L’envisageable » s’éloigne réellement cette fois car, à la 5e manche, c’est à nouveau un UFD qui sanctionne le « Caraïbos – be.brussels » pour avoir mordu la ligne de départ. Ils sont trop chauds les gars !

Une sixième et dernière manche est lancée. « Caraïbos – be.brussels » reprend du poil de la bête et termine 4e.

Une journée en top et flop … Au classement général notre Diam est 9e / 23.

Mais … l’équipe est récompensée par le prix de la combativité !

Ce soir : démontage, route vers Fécamp, montage et … repos !

Vainqueur !

Vendredi 5 juillet.

Après trois journées (du 2 au 4 juillet) consacrées aux contrôles de jauge (du Diam et administration) les 23 équipages inscrits au Tour Voile ont enfin été libérés et ont, à leur grande joie, pris la mer ce vendredi pour des manches en stade.

Avant cela notre équipe « Caraïbos – be.brussels » était l’invitée du « Point Presse ».

Déroulé de la journée …

Quatre manches de qualification pour chaque groupe de Diam : 11 dans le groupe bleu dont notre « Caraïbos – be.brussels » et 12 dans le groupe jaune.

Première manche : notre équipe termine à la 5e place.

Deuxième manche : notre équipe termine à la 6e place.

Troisième manche : notre équipe termine à la 3e place.

Quatrième manche : notre équipe termine à la 1ière place.

Notre « Caraïbos – be.brussels » est sélectionné pour la super finale !

Super finale qui réunit les 4 premiers au classement du groupe jaune et les 4 premiers au classement du groupe bleu.

Et … et … et … NOUS GAGNONS LA SUPER FINALE A DUNKERQUE !

Nous sommes donc, ce soir, premiers au classement général !

BRAVO à l’équipe : Arthur, Clément, Pierre (à bord) et aussi à Max et Aymeric …

Merci à tous nos partenaires et à demain …. Nous essayerons de ne pas nous mettre la pression !

                                                                                                                                           Mady Fobert